« Eveil – Mensonges et Vérités »

« C’est le soir lorsque tout dort, que les masques et les apparats sont tombés, que l’homme simple et juste sait s’il s’est maintenu dans sa voie ou s’il en a dévié. Plus d’estrade, ni de couronne ou de médaille. Il est seul et regarde en lui. Et sait. »

Extrait :

« Je n’ai jamais dit ce que j’ai vu, jamais raconté ce que j’ai entendu. Parmi toutes ces personnes qui se sont un jour assises face à moi sur le fauteuil blanc, des dizaines se sont abandonnées à la vérité, certaines pour reprendre ensuite le fil de leur travail entre mensonge et vérités, d’autres effarées de voir combien elles s’étaient menti à elles-mêmes et décidant courageusement de reprendre en main leur vie spirituelle pour accéder à enfin plus de vérité.

La vérité est toujours bonne à dire. Et ce n’est pas parce qu’un croyant a vu dans sa foi l’ampleur de sa quête affective qu’il doit cesser de croire en Dieu.

Regarder la vérité en face, la vérité de ce que nous sommes vraiment, de ce qui nous anime en profondeur, qu’on place toute son espérance dans la présence du conférencier ou du maître spirituel ou qu’on soit, soi-même, cet enseignant de qui les autres attendent tout, sera toujours à mes yeux de la plus haute importance.

Et pourtant je n’ai jamais rien dit.

Si en ce 16 juin j’entends qu’il va en être autrement, c’est parce que, tout à coup, je comprends que je peux dégager du grand mikado quelques baguettes sans faire s’effondrer tout l’édifice d’espoir que contient à lui tout seul ce mot : Eveil.

Continuons d’espérer et de croire que nous pouvons sortir de nos souffrances ordinaires pour aller vers la paix, mais pas au prix de la vérité de ce que nous sommes, de ce qu’est chacun, en lumière, sinon notre paix n’aura ni valeur ni avenir. C’est là, dans cette simple vérité, que se trouve le passage, le vrai. Qu’il soit donné à chacun, un jour ou un autre, de le traverser.»

« Soline nous offre un texte indispensable dans la transition spirituelle de ce siècle. Ses paroles sont douces et fermes à la fois. Le sujet le mérite. Ce qui devait être dit est dit. Personne ne pourra plus feindre de ne pas l’avoir lu ou de ne pas savoir que les masques sont tombés.» – Thierry Vissac



64 pages • 13,3 x 20,3 cm • broché dos carré-collé – 80 g

ISBN 9782914800310 •  EAN 9782914800310

Prix de vente public TTC : 10,00 €

Edition : novembre 2015 

Auteur : Soline – couverture de Soline

 

© Éditions LPV 1999-2017 – www.la-parole-vivante.com